L’intelligence artificielle comme levier du leadership conscient

En 2023, l’intelligence artificielle (IA) a révolutionné notre façon de voir et d’utiliser la technologie. Dans ce blog, je partage mon voyage avec l’IA et comment elle m’a aidée à devenir plus humaine et consciente. Elle offre des leçons précieuse pour développer un leadership conscient pour les entreprises désireuses de s’adapter et de prospérer dans le monde de demain.

2023 a été le grand coming out de l’intelligence artificielle générative, la plus connue est sans doute ChatGPT.

Pour celles et ceux qui n’y étaient pas préparés, cela a certainement été un choc et beaucoup de peurs ont émergé. Il faut dire que le narratif et les égrégores autour de l’intelligence artificielle ne sont pas des plus positifs. Les scénarios utilisés dans les films et livres de sciences-fictions font presque tous états à un moment où un autre d’un cyborg qui deviendrait humain, qui nous remplacerait et qui nous exterminerait.

Et pourtant, il existe des quantités d’histoires positives dans lesquelles les intelligences artificielles contribuent à améliorer notre quotidien et nos vies. Nous parlons de quelques uns de ces possibles scénarios enthousiasmants avec les IA génératives dans le podcast avec Flavien Chervet. La médecine nous montre chaque jour des prouesses qu’elle peut accomplir avec le soutien de la médecine assistée et comment elle peut redonner une dignité à certains patients, p.ex avec des exosquelettes.

Il est vrai aussi que certaines activités et certains métiers doivent revoir leur cahier des charges et leur méthode de fonctionnement parce que, déjà aujourd’hui, certaines tâches peuvent facilement être traitée par l’IA, dont les “tâches de bureau”.

Si les métiers de 2030 ne sont pas encore connus, on en voit déjà certains se dessiner. Personnellement, j’aime à imaginer des beaux métiers d’ici à 2034, qui font du bien au monde, que la nouvelle technologie nous permettra d’envisager.

Je pressentais l’émergence de ces intelligences artificielles depuis plusieurs années (2019) avec, comme beaucoup, certaines appréhensions…. dont notamment la disparation de certaines entreprises, corps de métier ou emploi pour celles et ceux qui n’auraient pas anticipé à transition. Et donc un immense impact sur nos conditions de vie.

Aujourd’hui, je suis sereine avec leur utilisation et je suis consciente des opportunités et des freins, points de vigilance.

Je vois l’intelligence artificielle comme une opportunité de me rendre plus humaine, plus consciente et de me distinguer encore plus de la machine. La présence de l’IA dans nos entreprises me pousse à me poser des questions essentielles et fondamentales que ce soit pour ma/nos PME ou simplement en terme d’éthique, de responsabilité, pouvoir et réglementation.

Dans cet article, je retrace avec vous :

  • comment l’intelligence artificielle est un levier pour développer ce qui me rend humaine et ramener dans la conscience dans mon travail quotidien.
  • les IA que j’ai utilisé, pourquoi, comment et ce qu’elles m’ont apportées en tant que leader conciente.
  • quelques questions et réflexions pour les entreprises et leur intégration de l’IA dans leur processus de leadership conscient.

Vivre son cœur business!

Le podcast qui vous aide à remettre du coeur, du sens et de la joie dans votre vie de leader

Également disponible sur votre plateforme préférée:

Les IAs que j’ai utilisées et comment elles ont été un levier pour renforcer mon leadership conscient

ChatGPT est un catalyseur de ma créativité et un économiseur de temps et d’argent.

Je n’ai pas voulu mettre les doigts dans ChatGPT immédiatement à sa sortie. Il m’a fallu un manque de ressources humaines pour m’y mettre en mars 2023. Cela fait donc plus de 9 mois que je l’utilise au moment où j’écris. Voici comment je l’utilise:

Pour challenger mes réflexions

Par exemple, je lui donne le programme d’un workshop, je lui indique mes objectifs, intentions, les besoins des participants, les “cibles” et je lui demande de me challenger. Il ou elle (!) m’apporte son retour, des idées, des exercices. Parfois, il me propose un nouveau timing. Ensuite, je peux lui poser des questions sur ces propres suggestions.

Pour préparer ma communication digitale

Une fois que je lui donne toutes ces informations, dans le même échange/conversation, je lui demande de me rédiger la page de vente, la newsletter ou encore les publications pour les réseaux sociaux.

Si je lui donne un prompt marketing qui n’est pas plus détaillé que ce que je viens de vous écrire, les propositions ne me satisfont pas. Dès le départ, j’ai appris à lui faire un briefing comme je l’ai eu fait avec les collaboratrices qui ont travaillé avec moi. Plus je suis précise, plus le résultat l’est également.

Si vous me suivez depuis longtemps, vous savez que j’aime écrire de manière “humaine”, avec proximité, chaleur et enthousiasme et que j’ai de la difficulté à choisir le “tu” ou le “vous”. J’ai des spécificités par exemple, je n’aime pas les “mais” ou les “N’hésitez pas à me contacter” et je suis plutôt donc directive et positive dans l’emploi de mes mots. Je remplace les “mais” par des “et” souvent et je formule mes call-to-action de manière active et positive donc “Contactez-moi dès maintenant” au lieu de “N’hésitez pas à me contacter sans tarder” 😉

Ce sont des précisions que je dois donner à mon collaborateur artificiel. Je lui ai expliqué comment rédiger avec mon ton et mon style. Cela a fait partie justement de mes prompts, au départ, puis finalement ce sont des instructions que j’ai renseignées directement dans l’app.

J’ai aussi indiqué à l’application ma mission, mes prestations, mon audience de coeur et ce qui m’anime. Désormais, il est de plus en plus précis dans ses propositions.

Pour autant, je ne fais pas toujours ou systématiquement des copier-coller, souvent j’adapte les propositions ou je ne conserve qu’un bout. Parce que j’ai toujours envie de raconter des petites histoires, de lier mes introductions de newsletter avec un contexte.

Créer à partir du futur

Vous avez sans doute écouté les podcasts de 2034 dans lequel je raconte des possibles du futur. ChatGPT m’a été d’un grand secours pour brainstormer par exemple les noms des métiers du futur ou mes propres activités. Il m’a qualifiée alors de “Possibiliticienne” et d’”Intertemporaliste”, ce que j’ai trouvé très enthousiasmant.

J’ai pu créer tous mes épisodes sur le futur à partir de mes visions et mes perceptions. Je connaissais les 3 premiers épisodes et la vie en 2034, je savais aussi comment nous pouvions amorcer notre chemin de conscience vers ce nouveau monde (dans le 5e épisode, LumInNova). Entre 2 j’étais coincée. Je voyais à peu près comment nous nous y rendrions, mais j’avais de la peine le formuler et à poser les étapes clés.

Alors j’ai donné tous les scripts à ChatGPT et je lui ai demandé ce 4e épisode. CardiaNova est né. Ensuite, j’ai reformulé à ma sauce pour préparer les étapes clés de la transformation humaine et technologique entre 2023 et 2034.

L’expérience moins fun : mauvaise foi

Je me rappelle lui avoir demandé des citations d’un CEO connu et engagé pour illustrer mes propos. J’ai souhaité vérifié ses propositions sur le web et je n’ai jamais trouvé ces citations. Je lui ai donc demandé d’où il me les proposait. Voici les grandes lignes de nos aller-retour:

  • peux-tu me dire si ce CEOx a bien dit cette citation et dans quel cas
  • je ne sais pas, je n’ai aucune connaissance de cette citation et je ne peux pas l’attribuer à ce CEOx
  • pourtant c’est toi qui me l’a donnée.
  • non, ce n’est pas moi
  • ah bon? voici la copie de ta réponse
  • pardon, je m’excuse effectivement c’est une proposition que je pourrais attribuer au CEOx

Ce n’est à que le résumé de mon dialogue! Ca m’a quand même bien fait rire au final et cela m’a appris à vérifier, encore et toujours.

Midjourney comme activateur de ma pleine présence, révélateur de mes défauts et miroir de ma communication

Midjourney est une IA générative et créative qui permet de créer des visuels. Elle fonctionne avec Discord, un “outil” que les geeks et gamers connaissent bien mais qui m’a grandement rebutée au départ. Cet app ressemble “un peu” à un whatsapp avec une sorte de code html, si je peux dire ça comme ça.

Avant de m’y mettre, j’ai donc tenté d’autres intelligences artificielles pour générer des images telles que DallE (même créateur de ChatGPT) ou celle de Canva. Aucune des 2 ne m’a permise de passer les images de mes visions du futur de ma tête à des visuels représentatifs.

Mon utilisation de Midjourney s’est donc consacrée à recréer mon univers visuel du futur.

Je vous mets quelques exemples dans le carrousel ci-dessous.

Cela a vraiment été challenging et m’a demandé beaucoup plus d’effort au niveau du prompt que ChatGPT. De plus, j’y suis allée très spontanément, instinctivement comme souvent et je n’ai lu aucun tuto ou manuel pour apprendre à prompter avec Midjourney.

Je me suis très vite rendue compte que l’ordre dans lequel je donnais les instructions était important et que mon énergie aussi. C’est très intéressant d’ailleurs ce point sur l’énergie:

  • Qualité des instructions: Quand je demande à mon fils de débarrasser la table du repas, il amène les assiettes à la cuisine. Alors que je m’attends à ce qu’elles soient dans le lave-vaisselle, que toute la table soit clean et que tout soit rangé à sa place. Et à chaque fois, je dois donner les instructions complètes pour avoir le résultat que je souhaite et dans le bon ordre et lentement, avec sourire et patience. Ici c’était exactement la même chose.
  • Energie des instructions: Quand je m’agaçais ou quand je n’avais pas vraiment envie, mais que je voulais absolument que ce soit maintenant, les résultats étaient souvent à côté ou Midjourney me proposait des visuels avec des lettres aléatoires (je vous mets aussi quelques exemples dans le carousel). Un peu comme si je m’exprime agressivement ou avec impatience à quelqu’un lorsque je donne mes instructions.

Intégration d’un portrait de moi dans les images

Ensuite, j’ai compris que je pouvais être une actrice de ce futur et être intégrée aux visuels.

J’ai donc demandé à Midjourney de me mettre en scène dans des visuels tout comme il le faisait avec des personnes célèbres. Pour cela je lui ai transmis la couverture de mon podcast 😉

Puis il m’a créé d’autres personnages et qui font maintenant partie de mon univers visuel comme par exemple l’homme sur les cover de blog de la roadmap organique ou la stratégie est révolue.

Voici les quelques illustrations:

Evolution de lieux existants

Dans ces podcats futuristes de 2034, je souhaitais montrer des images de Lausanne dans le futur. J’ai décrit à Midjourney ce dont je parle dans l’épisode premier VerdeNova et j’ai fait de même avec mon super-frigo connecté et intelligent dont je parle dans NutriSensium. Par exemple, je lui ai demandé de mettre des plantations de thé dans le Lavaux à la place des vignes.

Cette partie a été très aisée. Il a reconnu sans autre le lac léman, les montagnes. Les visuels ne ressemblent pas 100% à Lausanne et en même temps tout aura évolué en 2034 donc, je me suis aussi laissée surprendre. Il a généré des images de thé dans le Lavaux immédiatement.

Et parfois, il m’a fait des choses loufoques comme ajouter des roues à l’arrière-train d’un cheval 😉 Et je me suis dite, pourquoi pas? 2034 tout est possible 😉

J’ai passé de nombreuses heures pour arriver au résultat que je souhaitais obtenir pour déposer en images ce qui était dans mon esprit et avec une belle vibration. J’ai appris beaucoup, ces développements de mon humanité sont inclus aux autres dans ma liste ci-dessous.

Les difficultés que j’ai eues avec Midjourney

Je vous ai dit que j’ai dû être patiente et dans une bonne énergie. J’ai aussi dû apprendre à lâcher la perfection. Les heures défilaient à vitesse grand V tellement j’étais captivée par les propositions de la machine, alors que j’apprenais à améliorer mes prompts pour améliorer les résultats. Et… à un moment donné, j’ai dû me satisfaire d’un résultat qui me convenant à 80% et pas à 100% ou 120%.

Je me suis rendue compte que Pareto s’appliquait totalement à ma relation avec la perfection et j’ai choisi de refuser de consacrer 80% de temps supplémentaire pour les 20% d’affinement supplémentaire. Sans compter que personne n’a connaissance de l’image initialement projetée dans mon esprit.

Ma relation au temps

Ma relation au temps a, à nouveau, pris une autre dimension. Et je me suis rendue compte que le temps-humain dépendait du rythme de chacun et que les rythmes et modes de travail sont différents d’une entreprise à l’autre, d’une activité à l’autre et d’une machine à une autre ou d’une relation humain-machine.

Si la machine travaille vite, instanément, elle ne revient pas me demander des précisions quand elle ne comprend pas (pour l’instant) et sont efficience dépend aussi de ma précision et donc de la qualité de mon prompt. Autrement, ce n’est pas un gain de temps. Bien sûr, tout cela s’apprend. Dans quelques mois, les prompts auront certainement disparu et puis la machine apprend à nous connaître. Comme dans n’importe quelle collaboration.

Avec Descript je récupère 50% de temps sur la post-prod de mon podcast

C’est mon amie Sarah qui m’a parlé de Descript pour le montage de podcasts. Jusqu’ici j’avais des paramètres prédéfinis et j’ai souvent eu de l’aide pour la post-production en interne. Et comme je vous le disais plus haut, c’est un souci de ressources humaines qui m’a donné l’élan pour adopter ces technologies et gagner du temps.

Descript permet de :

  • enregistrer ou importer un fichier audio ou vidéo
  • transcrire le son dans un script
  • faire le montage au niveau son ou vidéo avec quelques réglages prédéfinis
  • préparer des reels, shorst ou autres vidéos
  • exporter, publier un mp3 ou mp4

Il y a certainement encore d’autres utilisations que je n’ai pas encore explorées.

J’ai 3 grands bénéfices à utiliser cet outil, Descript, qui exploite une IA: 

  1. Le réglage du son “studio” me permet de faire un ajustement de l’audio instantanément et de supprimer les bruits de bouche que je faisais manuellement à l’époque et qui me prenait des heures. J’ai divisé par 2 mon temps de “montage”. Et ce gain de temps, je me satisfais de cette qualité.
  2. La transcription me permet de donner le script de l’interview à ChatGPT pour qu’il me propose les points clés de l’épisode et les différents éléments de comm’ dont je vous parlais plus haut.
  3. Si mon épisode a une vidéo, je peux en 2 temps 3 mouvements en créer un extrait sans visionner l’ensemble de la vidéo, car la transcription écrite me permet de voir immédiatement là où il y a des mots qui sont pertinents pour un reel.

La création d’un podcast invité me prenait un peu plus d’1 journée de travail par épisode. J’aime vraiment ces rencontres, et ce que j’aime c’est la rencontre, la création du lien, la conversation, les émotions partagées ce jour là. Mais la post-prod et la diffusion m’ennuient, alors si je peux gagner du temps, je ne vais pas m’en priver. Et c’est le cas, j’ai presque divisé par 2 le temps de post-production. Je pourrais déléguer, ce que j’ai fait jusqu’à mars de cette année, mais la post-prod humaine est toujours de la même durée, voir plus si je la délègue. L’IA est plus efficace et plus rapide, alors je ne m’en prive pas.

Et ma touche perso alors?

Que je délègue ou que je travaille avec une IA ma touche perso n’est pas là, je dois dans les 2 cas la “remettre” après le passage de l’IA ou de la personne qui a préparé les contenus ou fait la post-prod.

C’est malheureux, mais j’opte pour l’IA et si un jour je délègue à nouveau… la personne devra utiliser ces outils car si j’engage à nouveau quelqu’un c’est pour son humanité, ses qualités, comme je l’ai toujours fait.

Il est tout à fait normal qu’une entreprise cherche à optimiser ses coûts et ses investissements. A l’humain maintenant de conserver sa valeur ajoutée.

Si vous connaissez une personne qui est prête à travailler ainsi, je suis preneuse!

Prospecter à froid avec l’IA développe mon lâcher-prise et me fait travailler mes intentions et mon énergie comme saboteur ou souteneur du résultat

Je n’ai jamais été une grande fan du démarchage et du cold-calling. Mon truc c’est le inbound marketing. Mais 2023 a été une année de grande expérimentation et réflexions sur ma stratégie digitale. J’en suis arrivée à me dire qu’il y a quelque chose d’autre pour moi, sans savoir vraiment quoi.

A ce moment-là, on m’a proposé de coupler Linkedin avec une IA pour démarcher avec un prestataire externe (contactez-moi et je vous le recommande). Je me suis dite why not et pourtant je suis partie très très refroidie, détestant moi-même cette prospection à froid.

Voici ce que j’en retiens au-delà des résultats qui m’ont amenés des contacts et opportunités magnifiques en plus du dév de mon réseau pro :

  • J’ai dû modifier mes a priori et mon énergie : si je ne veux pas de cette approche, pourquoi est-ce que j’engage un freelance? Si je n’en veux pas, cela ne marchera pas.
  • J’ai aussi dû lâcher prise sur l’accès à mon Linkedin, ma messagerie et le laisser faire comme c’est juste pour sa méthode.
  • Apprendre à mieux organiser et structurer mon suivi.
  • Laisser aussi les contacts prendre rendez-vous librement dans mon agenda Calendly pour un appel découverte au lieu de proposer mes 3 créneaux habituels et bloquer mon agenda.
  • Me laisser surprendre par les éventuelles personnes intéressées qui ne sont pas nécessairement dans des domaines et fonctions qui “me parlent”.

Après 2 mois d’essai, j’avoue être certains jours encore sceptique de la démarche et d’autres absolument convaincue. Je vois également que mon énergie continue émise par rapport à cette démarche influence grandement les résultats : j’ai des intérêts et rendez-vous quand j’apprécie la méthode.
Alors je continue car au-delà des personnes magnifiques que je rencontre, des offres réalisées, c’est un vraiment développement personnel et conscient que de prospecter à froid avec de l’IA via un freelance.

Mes apprentissages avec l’intelligence artificielle comme levier de mon leadership conscient

  • Amélioration de ma communication : mon expression.
  • Développement de mon vocabulaire.
  • Acquisition du calme et de la sérénité dans ma manière de m’exprimer.
  • Plus de présence et conscience dans mes actions, le pourquoi, l’exigence et les attentes.
  • Et donc plus de conscience des coups de boutoir de mon égo.
  • Et donc après plus de 9 mois: diminution de mon impatience, mes attentes et mes exigences.
  • Acquisition de compétences-métiers telles que le prompt ou encore amélioration de mes briefings.
  • Réflexions sur l’éthique et la philosophie, approfondissement des questions fondamentales.
  • Analyse et anticipation de certains métiers du futur et donc de comment je peux rester compétitive.
  • Je prête plus attention à la mauvaise foi et la manipulation.
  • J’avais tendance à faire confiance les yeux fermés: déléguer ne doit pas m’empêcher de contrôler et vérifier, que ce soit avec une IA, un·e partenaire ou collaborateur·trice.
  • Je suis beaucoup plus attentive aux raisons de mon besoin de perfection et j’accepte les 20% d’imperfection 😉

Comment l’IA est-elle un levier pour développer notre humanité et renforcer notre leadership conscient?

  • Dégagement de temps pour être encore plus avec l’autre.
  • Plus de temps pour accueillir des clients en 1-1 ou en groupe.
  • Libération de temps et énergie pour développer mes qualités humaines (intuition, sensibilité au futur, perception, reliance à l’Univers, etc.) via mon chemin de conscience et spirituel.
  • Libération d’espace temps pour me reconnecter à ma créativité.
  • Développement, renforcement de la persévérance et patience.
  • Rencontres merveilleuses avec des personnes qui se posent ces questions fondamentales sur l’éthique, l’humanité, la conscience (tous les épisodes de podcast invités de 2023)
  • Réflexions sur l’éthique et donc forcément mon éthique: il faut beaucoup de temps, car c’est des questions difficiles et cruciales.
  • Améliorer ma communication, ici verbale et énergétique… comme dans n’importe quelle relation 😉
  • Comprendre les limites de l’IA m’a rendu plus consciente de la valeur unique des compétences et qualités humaines.
  • La collaboration avec l’IA m’a aidé à reconnaître l’importance de lâcher prise sur la quête de la perfection, favorisant une approche plus équilibrée et humaine du travail et de la vie.
  • En utilisant l’IA, j’ai appris à être encore plus présente et attentive dans mes actions, en réfléchissant soigneusement à mes objectifs et intentions.
  • Travailler avec l’IA a renforcé ma capacité à m’adapter et à évoluer avec les changements technologiques, un aspect clé d’un leadership conscient.
  • L’IA a agi comme un catalyseur pour ma créativité, en m’aidant à visualiser et à matérialiser vos idées futures, améliorant ainsi ma capacité à innover.
  • Amélioration de mon empathie avec la nécessité de vérifier et d’ajuster les outputs de l’IA pour une perspective plus nuancée de la manière dont la technologie affecte les individus.

Pour aller plus loin sur ce chemin de conscience avec l’IA comme levier…

Je vous invite vraiment à expérimenter différentes IA génératives de manière à vous rendre compte de leur fonctionnement ET surtout ce que cela vous demande comme efforts et améliorations pour converser avec.

Ensuite, prenez du recul pour voir ce que cela génère en vous comme prise de conscience sur  :

  • en quoi vous êtes différent de la machine en tant qu’être humain.
  • où est-ce que vous avez de la valeur ajoutée dans votre métier pour sa pérennité.

Et pour votre entreprise, j’ai préparé une vidéo bonus et des questionnements et réflexions sur l’adoption de l’IA comme levier du leadership de conscience pour vous accompagner!

Have fun sur ce chemin et surtout ouvrez le dialogue!

Ouvrez le dialogue sur les collaborations IA, Humains & Entreprises

Organisons au sein de votre équipe ou entreprise, un séminaire ou une conférence permettant l’ouverture du dialogue pour une meilleure compréhension de nos freins, des possibles, des points de vigilance, des opportunités, d’éthique, etc.  afin de faire émerger ce qui peut vous permettre de préparer l’avenir pour vos collaborateurs et la compétitive de votre entreprise sur le marché, dans le respect de chacun.

Contactez-moi